Monsieur, M’Boka Kiese

 Avec plaisir, nous répondons à votre invitation pour placer des textes sur la mathématique. Mais avant tout, il faut définir le sujet que nous traitons pour éviter toute confusion. Nous commençons par répondre à la question : 

Qu’est-ce que la mathématique?

 Nous utilisons le singulier, car il y a une seule mathématique vraie. Cette mathématique comprend deux disciplines: la géométrie et l’arithmétique. La géométrie étudie les quantités continues, tandis que l’arithmétique étudie les quantités discrètes. Les autres disciplines mathématiques dérivent de la géométrie et de l’arithmétique.
 La mathématique est la science qui propage la vérité des principes premiers. Elle est une science pure, déductive, certaine, nécessaire, exacte, immuable et universelle.
 L’exactitude et l’immuabilité de la mathématique nécessite un sujet opérant immortel et capable d’être rempli par l’idée de l’exactitude. L’âme seule peut remplir cette mission.
Né dans un village du Liban, dont le sommet de sa montagne frôle le ciel, il était facile à notre âme de saisir la vérité des principes premiers, et de leur principe: le Premier Géomètre.
Notre âme mathématicienne, appuyée sur son unique Origine, a produit le premier livre du «Recueil de la Vérité Indéniable» qui porte le titre «Les Démonstrations du Théorème de la Parallèle»
  Ce livre, que la géométrie attend depuis 2300 ans, lui rend les vérités éternelles par la démonstration du cinquième postulat d’Euclide. Ces vérités immuables attendent votre soutien et le soutien des mathématiciens possédant l’honnêteté intellectuelle pour expulser toutes les géométries non-euclidiennes et pour entrer dans les programmes de l’enseignement. Les méthodes (pages 94, 118, 119, 166, 172 et 263) sont proposées pour les débats. 

Sans un fondement  vrai pour la géométrie, il n’y aura pas de fondement  vrai pour la mathématique. C’est pourquoi, nous invitons les mathématiciens à examiner les méthodes proposées.
 Monsieur, vous êtes un grand mathématicien, et vous connaissez bien les conséquences d’une  juste méthode parmi les six méthodes  proposées.
 En toute confiance, nous affirmons que le cinquième postulat d’Euclide est  bien démontré et, que ceux qui ont déclaré qu’il est impossible à démontrer, se sont largement trompés.
Nous espérons que les participants aux débats n’ignorent pas la nature de la ligne droite et de celle de la surface plane, car le cinquième postulat d’Euclide concerne le comportement dans la surface plane de deux lignes droites coupées par une troisième ligne droite. 

Nous proposons pour titre du débat «La géométrie, bien fondée, assure le vrai fondement à la mathématique». Notre premier article traitera le contenu de ce titre. Veuillez lancer le débat.
 Mon livre vous sera offert par des amis habitant à Paris. Veuillez nous envoyer votre adresse et téléphone. Ce livre sera offert au Président, au Vice-président, aux deux Secrétaires perpétuels et aux 20 membres  de la Section mathématique de l’Académie des Sciences.

 Amicalement,

Rachid Matta MATTA

Le 18 septembre 2012

Publicités